The right book and the right wine at the right time

KunderaRelire un livre qu’on a jadis aimé peut être parfois aussi décevant que revoir vingt ans plus tard la petite fille qu’on avait décidé d’épouser quand on avait 7 ans. Et si, lorsqu’il s’agit de la fille, il est possible que ce soit elle qui a beaucoup changé (trop de soucis ou trop de cigarettes ?), pour ce qui est du livre une chose est sûre : les mots sont toujours les mêmes, rien n’a changé depuis la première lecture.

Et pourtant, on dirait que tout a changé : Les phrases qui jadis nous ont changé la vie nous paraissent aujourd’hui maladroites, les personnages qui nous ont fait rêver sont soudainement ridicules. Et lorsqu’on se souvient d’avoir recommandé ce bouquin à tous nos proches, on commence à avoir honte. Eux aussi, ils vont découvrir que le livre n’est pas bien écrit, ils vont penser que l’histoire ne tient pas la route. Ils vont mettre en question notre capacité de juger un texte et d’avoir un avis pertinent sur un auteur.

Nous commençons nous-mêmes à avoir des doutes. Est-ce que c’est l’auteur qui est mauvais ou c’est le fait de relire le récit qui a fait que notre avis change ? Les livres sont-ils écrits pour êtres lus une seule fois dans la vie ? Pas forcément, puisqu’il y en a qui ne perdent pas leur éclat ni après plusieurs relectures.  J’ai essayé de trouver la réponse à toutes ces questions et à encore d’autres lorsque j’ai commencé la relecture de L’insoutenable légèreté de l’être et que je suis tombé de très haut. Ce livre qui m’a beaucoup marqué il y a 15 ans ne me disait plus rien une fois que j’ai essayé de le relire. Et cela a changé toute ma perspective sur mon passé, sur mes années d’études universitaires, quand Kundera était mon fidèle compagnon de route.

chateauneufdupape2009Et un jour, devant un verre de Châteauneuf du Pape j’ai eu un déclic : un bon vin ne sera jamais apprécié à sa juste valeur s’il n’est pas dégusté à la bonne température, accompagné du bon plat.  Inutile d’acheter du vin rouge hors de prix si c’est pour l’associer avec des coquilles Saint-Jacques, mariage quasiment impossible à déguster, qui ne fait que dénaturer le goût des deux. Un bon vin rouge saura enchanter nos papilles seulement si nous pouvons créer les conditions idéales pour qu’un tel processus ait lieu : le servir à la bonne température (d’habitude elle est indiquée sur l’étiquette), au bon moment du repas (pas en apéritif) et en accompagnant un plat qui va avec. Pour ce qui est du Châteauneuf du Pape rouge, par exemple, il fait un mariage parfait avec des brochettes de foies de volaille ou un carré d’agneau rôti. Quoi qu’il en soit, en général lancer une petite recherche sur Google suffit pour trouver les bonnes associations entre les mets et les vins.

Pour apprécier un bon livre, il est un peu pareil : La lecture saura nous toucher au vif si les conditions d’une réception optimale sont créées. Mais c’est ici que les choses se compliquent. Quelles sont ces conditions idéales ? Impossible à définir d’une manière objective. Vous n’allez jamais trouver sur la quatrième de couverture des conseils d’utilisation tels qu’ils apparaissent sur les bouteilles de vin : « A parcourir page après page, chambré. L’intrigue complexe se marie parfaitement avec un soir frais d’automne, après une balade à pied ». Google ne pourra pas trop vous aider non plus. Comment faire alors pour choisir the right book at the right time ? Hélas, je n’ai pas encore trouvé la réponse.

Publicités

2 réflexions sur “The right book and the right wine at the right time

  1. Je n’aime pas le vin donc je ne peux pas dire que je suis d’accord, mais pour les livres c’est oui à 100%, il y a des étapes dans la vie, et j’ai adoré des livres à 30 ans que je n’avais pas su apprécier à 20…

  2. très bel article, comme les autres! Je me réjouis de vous relire prochainement, ne pouvant être que sensible aux dédicataires de ce blog, que de belles découvertes à faire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s